Communiqué de Julien Langard

Responsable Front National du canton de Carpentras-sud
 

 

La semaine dernière, dans la nuit de lundi à mardi, cinq individus tentent de pénétrer dans le magasin « 1,2,3 market » près d’Intermarché mais une patrouille de la Brigade anti-criminalité de Carpentras intervient à temps. Selon les faits relatés par un journaliste de La Provence quatre des individus parviennent à prendre la fuite mais le cinquième cambrioleur, un jeune majeur, est interpellé par les forces de l’ordre.

Quelques instants après son interpellation ce dernier parvient à se démenotter et fait preuve d’une violence extrême pour essayer de s’enfuir, donnant des coups de poings, essayant d’étrangler un des policiers et en mordant un autre jusqu’au sang. Les deux fonctionnaires de police ont été blessés avec 4 jours d’ITT. « Cela fait cinq blessés en un mois à Carpentras » souligne le commandant Sirvin de la Police Nationale.

Le journal La Provence nous apprend également que « le jeune agresseur qui n’a pas encore de casier avait déjà été interpellé, puis relâché, il y a quelques semaines pour le braquage d’une pizzeria »

 

Nous pouvons constater une fois de plus par ce fait divers que le sentiment d’impunité des petits délinquants alimente la récidive.

Bientôt avec le Front National, la peur changera de camp……