Carpentras le 21 avril 2016

Communiqué de presse de Rémy Rayé, Conseiller départemental de Vaucluse

C’est avec effarement que nous avons pris connaissance, dans les colonnes de Vaucluse Matin, de l’enfer que semblent vivre bon nombre d’agents municipaux d’Entraigues. Alors que le maire d’Entraigues semble accuser le Front National d’instrumentaliser cette détresse, ce qui relève du fantasme, force est de constater pourtant que le « Petit Père du Peuple » entraiguois vient de montrer son vrai visage : autoritarisme d’un autre âge, rimant sans doute avec communisme, mépris pour les petits, désinvolture vis-à-vis de l’application de la loi. Nous apprenons, par ailleurs avec satisfaction que le M. le Préfet a rappelé M. Moureau à ses devoirs. Enfin, nous apportons tout notre soutien aux agents municipaux passablement éprouvés ainsi qu’à leurs familles, en espérant par ailleurs que ces libertés prises au regard de la loi ne s’appliquent pas à d’autres domaines de la gestion de la cité.