images

 

Régulièrement, M. Julien Aubert se commet à ne pas orthographier mon patronyme correctement en l’écrivant « Delepinau ».

Sa dernière commission date du 31 mai, sur sa page facebook. Sans avoir la fixation – peut-être pathologique ?- des Républicains de Vaucluse sur la particule, je voudrais tout de même rappeler à M. Aubert que l’orthographe d’un nom, inscrit à l’état civil, s’impose de par la loi à son porteur mais aussi à ceux qui l’utilisent d’une façon ou d’une autre.

Que dirait M. Aubert si j’écrivais son nom O’Bert, laissant ainsi accroire qu’il ne serait pas du pays des Lavandes mais de celui du Trèfle ? Remarquez que le Rassemblement Vert Trèfle en jetterait tout autant que le Rassemblement Bleu Lavande !

Le nom est par essence la marque de notre identité. Que M. Aubert respecte au moins cela.

Hervé de Lépinau