imgres

 

Jeudi 6 octobre. Scène inhabituelle ce matin à Pernes les Fontaines.

En effet, plusieurs centaines de Pernois se sont rassemblées pour soutenir Mylène et Didier PEZ, gérants du Bar-Restaurant « du marché » en pleine bataille judiciaire avec le propriétaire des lieux. Malgré le succès de l’entreprise et d’importants investissements réalisés par les gérants, le propriétaire a décidé de rompre de manière unilatérale son bail entraînant par conséquent la fermeture du restaurant et le licenciement de tout le personnel.

Devant une foule d’amis et de voisins, un huissier escorté par un détachement de gendarmes est venu fermer les grilles du restaurant où naguère de nombreuses associations pernoises venaient se retrouver en assemblée générale.

Si beaucoup de Pernois sont navrés de voir disparaitre un commerce qui a le mérite d’apporter un peu de vie et d’animation à la commune, d’autres sont exaspérés par le procédé et les raisons évoquées par le propriétaire. Il faut savoir que ce dernier, conseiller municipal socialiste d’opposition, a toujours soigné jusqu’à présent sa réputation de philanthrope en bon notable de gauche… Expert autoproclamé en « tolérance » et diplômé de l’académie des « Droits de l’Homme », il joue notamment un rôle actif dans le projet d’accueil de migrants à Pernes, au frais du contribuable bien sûr…. Pourtant lorsque ses intérêts personnels sont en jeu, il n’hésite pas à mettre au chômage huit personnes et à fermer un établissement commercial qui était devenu un oasis d’amitié et de convivialité dans la commune ! Il applique ainsi à merveille le vieil adage socialiste : « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais… »

Devant un tel cynisme, la section Front National de Pernes les Fontaines renouvelle tout son soutien à Didier et Mylène ainsi qu’à tous leurs employés.

Julien LANGARD

Canton de Pernes les Fontaines