Intervention de France BARTHELEMY (Valréas Bleu Marine) lors du conseil municipal du 29 septembre 2014.

Madame Baque,
Madame Moreno,

Mesdames,
Bonjour,

Veuillez noter que lors de la prochaine réunion du conseil municipal fixée au 29 Septembre prochain, je souhaite intervenir en fin de séance (Questions diverses) sur deux sujets distincts avec la demande explicite qu’ils soient inscrits au débat et à l’ordre du jour d’une réunion ultérieure …

Monsieur le Maire,
Mesdames et messieurs les élu(e)s,

1/ Marchés publics et appels d’offre : Dans un souci d’équité pour nos entreprises locales artisanales, je demande que soit définie et établie une nouvelle politique dans la démarche des appels d’offre … cela afin de faire prévaloir la démarche qualitative. L’actuelle démarche « concurrentielle » ne permettant pas à ces entreprises de se positionner sur ces marchés à partir d’un certain seuil de prix … Nous pensons notamment aux marchés publics en procédure adaptée (MPA) qui pourtant sont à leur portée !

– Pour ces marchés publics non formalisés, en procédure adaptée donc, nous suggérons que monsieur le Maire (n’ayant pas dans ce cas précis à réunir la commission Appel d’Offre) mette en place une petite commission « ad hoc » présente lors de l’ouverture des offres …

Plus encore notre demande est la suivante :

– Revoir les seuils de pondération (prix et valeur technique de l’offre) …
– Sélectionner plus de 2 entreprises afin que les offres permettent de s’approcher plus justement du prix réel des travaux (toujours difficile à évaluer et ce malgré une maîtrise d’ouvrage). A savoir aussi que les entreprises mises en concurrence de prix ne sont souvent pas concurrentielles paradoxalement en terme de prix …

Attention : par ailleurs, il faut savoir que lorsque la démarche est concurrentielle : a) les entreprises le sachant sont démotivées et ne répondent pas suffisamment nombreuses à l’appel d’offre … le cercle est vicieux !
b) Les entreprises choisies parmi les « moins chères » ont recours que trop souvent à la pratique des « avenants » … ce qui fait qu’au final ce qui semblait être une économie se révèle très onéreux …
Attention aussi au problème des « sous-traitants » qui, actuellement, est une réalité … trop peu de garantie en ce sens !

Mettons donc en place une démarche qualitative !
Il y va de l’intérêt de tous !

2/ Demande de reconnaissance d’un outil de travail en terme de communication : la Radio locale associative « ZAP FM » dite Radio de l’Enclave … Une Fréquence à garder … un accompagnement à prévoir … Le passage au numérique … en un mot une nécessaire rénovation de son domaine technique.

Peut-on envisager un subventionnement : Commune/ Communauté de Communes/Département et Région / et une possibilité de prise en compte dans le cadre du programme LEADER (dès 2015 : axé sur l’Economie) « Pays une autre Provence » (difficile toutefois) ?

Quoiqu’il en soit, Il faut y réfléchir car il y a urgence !

Débat à prévoir !

En vous remerciant pour votre attention.