Que ce soit à Avignon vendredi 18 mai ou à Orange le lendemain, les équipes du Front National Vaucluse ont su se mobiliser sur le terrain et faire parler d’elles à l’occasion des étapes vauclusiennes de la marche solidaire pro-migrants.
Nos actions ont également été très suivies sur les réseaux sociaux grâce à une organisation et une communication sans failles, et ont bénéficié de retombées dans la presse locale.
Dès vendredi, c’est l’équipe avignonnaise d’Anne-Sophie Rigault, conseillère municipale et régionale locale, qui a distribué sur les parkings un tract dénonçant les méfaits de l’immigration illégale.
A Orange samedi, une petite quarantaine de militants venus de la circonscription en grande partie et du reste du département, ont déployé une bâche devant le Café-Jardin, lieu d’étape des marcheurs immigrationnistes. Leur geste, salué par de nombreux automobilistes et riverains, excédés par les « zadistes » de l’association, a été accompagné de la distribution d’un tract spécifique dénonçant les subventions attribuées.