imgres

 

Juillet revient, et avec lui le Festival, ou plutôt les Festivals, in et off, avec leurs centaines de spectacles, leurs milliers d’acteurs, leurs découvertes et leurs surprises, bonnes et moins bonnes. Une période où Avignon redevient rayonnante et dynamique. Un singulier contraste avec les autres mois de l’année, où la « politique culturelle » municipale enfonce de nombreuses structures dans la crise, et ne contribue hélas pas au rayonnement de notre ville… Mais c’est juillet, alors ne boudons pas notre plaisir.

C’est aussi pour nous l’occasion de vous souhaiter de bonnes et belles vacances d’été. Avec une pensée particulière pour celles et ceux qui ne pourront pas partir, difficultés économiques obligent. Une raison supplémentaire de nous battre pour qu’Avignon retrouve toute son attractivité et puisse de nouveau attirer et créer des richesses, au bénéfice de tous. Avec la gauche au pouvoir, nationalement et localement, nous en sommes malheureusement loin. Mais à l’aube d’une année décisive pour notre pays, gardons espoir en l’avenir. Les Britanniques viennent de nous montrer qu’avec un vote, tout redevenait possible.

Dans quelques mois viendra le temps de vous souhaiter un joyeux Noël. Si nous en parlons maintenant, c’est parce que la récente décision de la mairie de supprimer sans concertation le marché de Noël nous interpelle et nous scandalise, comme c’est le cas pour de très nombreux Avignonnais et Montfavétains.

Cette décision n’est hélas que la suite logique d’une opération de déconstruction entamée dès 2014 avec l’exil de la crèche, puis des santonniers, loin de la Mairie et l’éclatement des chalets, avec les mauvais résultats que l’on sait…

Trop, c’est trop ! C’est pourquoi nous demandons le maintien du marché de Noël et, rêvons un peu, le retour de la crèche dans notre Hôtel de Ville et de nos santonniers Place de l’Horloge, au sein d’un marché encore plus beau !

Groupe FN/RBM « AVIGNON DEMAIN »