Communiqué 

Tradition oblige, une jolie crèche provençale a été dressée dans le hall d’entrée de la mairie de Camaret. Elle y restera le temps des fêtes de Noël.

Les représentations populaires de la Nativité sont nées en Italie au moyen-âge avant d’essaimer dans le sud de la France. C’est à Marseille, au XVIII° siècle, qu’elles ont pris leur forme actuelle, avec les célèbres santoun (littéralement : petits saints) dont les métiers et les attitudes s’inspirent de la vie quotidienne. En Provence, les santons sont traditionnellement réalisés en argile non cuite, et en Italie en plâtre.

Rappelons que le Conseil d’Etat a récemment autorisé les crèches dans les bâtiments publics, à condition qu’il s’agisse d’une représentation traditionnelle exempte de connotation religieuse.

A Camaret, la municipalité n’a pas attendu cette autorisation, puisque c’est la troisième année de suite que la crèche est exposée dans le hall de l’Hôtel de Ville. Les nombreux Camarétois qui nous avaient fait part de leurs craintes face à une éventuelle interdiction peuvent donc être rassurés : le village veille sur ses traditions !