Rappelez-vous, le 26 mars 1962, une foule pacifique d’européens, y compris des femmes et des enfants, drapeaux Français en tête, partant du plateau des Glières pour se diriger par la rue d’Isly vers Bab el Oued … protestait contre le bouclage, de leur quartier, par l’Armée Française !!!

Le rassemblement atteignait la Grande Poste lorsqu’une rafale partait d’un fusil mitrailleur mis en batterie au dernier étage du 64 de la rue d’Isly…ce fut un carnage …82 morts plus de 200 blessés !

Le soir même, ni les médias, ni le général félon n’eut un mot pour les victimes de ce drame ….

La vérité officielle sur ce massacre programmé est aujourd’hui connue…le Général Goubard, commandant le 4 éme Régiment de Tirailleurs Algériens, a fini par donner les noms de ceux qui ont massacrés d’innocents Français ;

Combattants du MNA ralliés avec arme : Khelifa ben Sbkhaoui, Youssef ben Aïssa, Ali ben Amar, Blikheri Messaoud, Khelifa Abderammane, Ziane ben Amar, Ghezalah Mohamed…

Combattants du FLN ralliés avec arme : Manis Moktar, Caïd Mohamed, Bendekin, Bellat Laïdi, Moujnibag Mohamed, Habibi Amar…

Le fusil mitrailleur, Amrati Mohamed, a avoué à Joseph Hattab-Pacha, conseiller municipal d’Alger et Maire du 2 ème arrondissement de la Casbah, qui en a témoigné : « Nous ne sommes pas des soldats Français , nous sommes des FLN et nous étions là pour tuer des Français »

Le Lundi 26 mars 2018, se déroulera au cimetière St Véran en Avignon, à 17 h, une cérémonie mémorielle devant la stèle des Rapatriés de l’ANFANOMA, avec nos amis du Cercle Algérianiste, de l’Union Nationale des Parachutistes et de plusieurs associations patriotiques….nous nous recueillerons également en mémoire de nos frères Harkis, de nos fusillés, de tous nos civils et militaires disparus pour que vive la France en Algérie.

Nous comptons sur votre présence…

Semper Fidelis

Daram Christian

Les Anciens Détenus et Exilés Politique de l’Algérie Française

ADIMAD MRAF Vaucluse