COMMUNIQUE DE MARION MARÉCHAL-LE PEN

Mardi 22 octobre 2013

A l’occasion de l’émission Mots croisés sur France 2 lundi 21 octobre, le président du groupe UMP a l’Assemblée nationale a affirmé à plusieurs reprises que les députés Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard n’auraient pas voté la proposition de suppression de l’AME (Aide Médicale de l’Etat) que son groupe aurait présentée.

Double mensonge puisque, d’une part, l’UMP n’a, à ce jour, jamais déposé d’amendement de suppression de l’AME et qu’aucune proposition de loi UMP en ce sens en ce sens n’a jamais été mise à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale. 

D’autre part, ce sont à l’inverse Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard qui ont seuls déposé un amendement de suppression de l’AME lors de la discussion de la loi de finances rectificative pour 2012, en juillet 2012.  Aucun des membres du groupe UMP n’avait alors voté cet amendement. 

Pendant les dix ans où elle était au pouvoir, l’UMP n’a en outre jamais souhaité mettre fin à ce régime de gratuité des soins pour les clandestins.  Les incantations en ce sens de ses dirigeants sont donc aujourd’hui parfaitement vaines et hypocrites, car vouées à l’échec.

Ces faits, ajoutés aux mensonges de Monsieur Jacob, sont une nouvelle fois révélateurs de l’absence totale de sincérité des propositions de l’UMP.