Anne-Sophie Rigault, conseillère municipale d’Avignon et conseillère régionale Front National, apporte son soutien personnel à Mgr Cattenoz, archevêque d’Avignon, à l’occasion des attaques dont il a été l’objet par la municipalité d’Avignon.

En effet, crime de lèse socialisme sans doute, le prélat a osé donner son avis quant au symbole retenu cette année par Mme Helle pour les festivités de Noël : une girafe !

Effectivement, on ne se souvient pas que les girafes aient un jour brouté du côté de Bethléem et encore moins au pied de nos villages de Provence, souvent représentés dans les crèches traditionnelles.

La réaction de la municipalité, d’une rare grossièreté – je cite : « il n’entre pas dans sa mission de distribuer bons et mauvais points aux élus de la République en fonction de ce qu’il agrée » – confirme, une fois encore, le sectarisme d’un autre âge, sous des atours de modernité et d’ouverture, de la municipalité conduite par Mme Helle.

Faut-il rappeler qu’il y a à peine un mois, un élu de cette majorité socialiste proposait même de mettre en place une crèche républicaine à la mairie !

Anne-Sophie Rigault souhaite à Mgr Cattenoz et, malgré tout, à Mme Helle, de joyeuses fêtes dans la paix de Noël.