imgres

On s’insurge, à juste titre, du soufflet reçu par l’ancien premier ministre lors de sa campagne en Bretagne. Malheureusement, M. Valls récolte ce que MM. Sarkozy et Hollande ont semé depuis dix ans. Lorsque les plus hauts responsables de l’Etat se montrent indignes du mandat qui leur a été confié par la nation, comment s’étonner de ces marques publiques d’irrespect qui s’expriment par la violence ?

Mais il est des marques d’irrespect et de violence plus sourdes qu’une petite gifle donnée en public et qui s’exercent pourtant à l’égard d’élus du peuple. Ainsi, lorsque M. Christian Gros, maire de Monteux, refuse catégoriquement d’inviter à ses vœux – comme du reste à toutes les manifestations officielles de sa ville – les élus départementaux Front National du canton, n’est-ce pas ainsi entretenir une certaine violence dans la vie de la cité ? M. Gros, visiblement, n’a pas encaissé la claque qu’il a reçue en 2015 dans sa commune, en étant battu largement par le Front National ! En agissant de la sorte, M. Gros insulte, certes deux élus, mais surtout une grande partie de la population montilienne.

Puisqu’un petit potentat local socialiste ne nous a pas permis de rencontrer les Montiliennes et Montiliens à l’occasion des vœux du Maire, que ce billet soit l’occasion de leur souhaiter une belle année 2017  dans l’espérance de l’élection de Marine Le Pen.

Antonia Dufour et Rémy Rayé, 

Conseillers départementaux canton de Monteux