Résumons-nous. Au printemps 2016, Mme Zidate, du MoDem (le parti qui permit la victoire de François Hollande en 2012), était pré-investie, par la grâce magistrale de M. Estrosi, pour représenter la droite et le centre aux élections législatives dans la 3e circonscription de Vaucluse.

Puis, l’UDI, ce parti actuellement frappé de strabisme macronien-filloniste ou fillonien-macroniste, investissait de son côté M. Patrick Merle dans cette même circonscription.

Rebondissement : en janvier dernier, on apprenait que Mme Zidate perdait son investiture et il se murmurait que M. Merle pourrait recevoir le soutien des LR.

Mais, nouveau coup de théâtre boulevardier, on apprend que Mme Zidate est de retour. Entre temps, elle a adhéré à l’UDI dont le patron départemental vient de donner son parrainage à… M. Macron !

Face à ce spectacle grotesque, les électeurs de Vaucluse, attachés aux valeurs traditionnelles de la droite, notamment ceux qui ont voté pour F. Fillon lors de la primaire de la droite et du centre, ne peuvent que comprendre qu’ils sont trahis, une nouvelle fois, par ceux qui prétendent défendre ces valeurs.

Seuls les candidates et candidats qui porteront en Vaucluse le message d’espérance de Marine Le Pen, lors des élections législatives en juin prochain, défendent avec conviction les valeurs traditionnelles de la droite, notamment notre identité et notre souveraineté.