Marie Thomas de Malleville, conseillère départementale et conseillère municipale de Carpentras dénonce le comportement insultant manifesté à son égard par le collectif  pour l’accueil des Réfugiés du Comtat et le président du Logis des Jeunes, Foyer des jeunes travailleurs de Carpentras lors de la réunion publique organisée par ce Collectif le 16 mars dernier.

Ses membres ont voulu l’exclure de la réunion pourtant publique et annoncée dans la presse au seul motif qu’elle est élue Front National. Après une demi-heure de discussions houleuses parmi les pro-migrants (et un vote à mains levées !!!),  ces derniers ont « toléré » sa présence,  ne manquant pas de proférer des propos injurieux à l’encontre du FN.

Ces donneurs de leçons patentés ont une fois de plus montré que leur sens de l’accueil et de la tolérance est à géométrie variable, préférant l’ «entre-soi » au débat démocratique (à l’image du maire F. Adolphe qui a pris cette décision d’héberger des migrants sur la commune sans en référer au conseil municipal). Or, il est nécessaire de leur rappeler que leurs bons sentiments les rendent complices de ce juteux trafic des migrants qui a fait dire à l’économiste Hervé Juvin le 26 janvier dernier sur la chaîne Public Sénat: « Ceux qui manifestent pour l’accueil des migrants et qui les aident sont les idiots utiles du crime organisé ».