Lors du dernier conseil municipal à Entraigues, j’ai décidé de me retirer du groupe d’opposition AGORA présidé par Mme d’Ingrando.

En effet, ce groupe s’affichait initialement sans étiquette afin de rassembler différentes sensibilités dites « divers droites » présentes à Entraigues et, en tout cas, résolument opposées à la politique crypto marxiste du Maire.

Or, en se présentant en tant que suppléante du tandem Ferrand – Bouyac (UMP à l’époque) aux élections départementales de 2015, Mme d’Ingrando a officiellement rompu l’accord tacite de neutralité qui nous liait.

Etant moi-même proche des idées de Marine Le Pen, ce que je n’ai jamais caché, j’ai récemment prêté mon concours aux conseillers départementaux du canton de Monteux, ce dont Mme d’Ingrando m’a fait grief, arguant de cet  accord de neutralité qu’elle ne s’est elle-même pas privée de fouler aux pieds.

Dans ces conditions, puisque les Républicains ont semble-t-il fait un hold-up sur notre groupe divers droite en voulant dissimuler la seule voix représentant les patriotes au conseil municipal d’Entraigues (56,79% aux dernières élections), je me dois de quitter ce groupe afin de pouvoir représenter en toute liberté le courant national.

Michel Joint, conseiller municipal d’Entraigues