Étiquetage obligatoire des viandes : la promesse fallacieuse d’un François Hollande soumis à l’UE

En visite au salon de l’agriculture, François Hollande a souhaité la mise en place d’un étiquetage obligatoire sur l’origine des viandes dans les plats cuisinés. « A terme » a-t-il précisé…

Le chef de l’Etat fait une promesse fallacieuse aux Français car il sait parfaitement que la commission européenne n’y est pas favorable, et qu’enserré dans la législation bruxelloise il ne peut rien décider.

L’Union européenne est à la botte des puissances d’argent et des grands lobbies agroalimentaires, elle ne décidera rien qui puisse amoindrir leur rentabilité.

Voilà pourquoi François Hollande doit passer outre la commission européenne et mettre en place immédiatement l’étiquetage obligatoire au niveau national.
Etiquetage sur le pays d’origine, mais aussi sur le mode d’abattage.

La santé des consommateurs, leur droit à l’information et la nécessaire traçabilité des produits exigent que la France agisse au plus vite, sans attendre d’hypothétiques et tardives autorisations européennes.