herve1    « Quand Francis ADOLPHE rompt avec les usages républicains »

Alors que son mandat rentre dans sa dernière année et que son bilan municipal est sur le point d’être emporté par une coulée verte, Francis Adolphe fait feu de tout bois pour contrarier la visibilité de son challenger déclaré, Hervé de Lépinau, suppléant du député Marion Maréchal Le Pen et chef de file de la liste « Carpentras Bleu Marine » soutenue par le Front National pour les élections municipales de mars 2014.
Ainsi, le maire de Carpentras a décidé d’empêcher dorénavant Hervé de Lépinau de déposer une gerbe de fleurs au nom du député de la 3ème circonscription de Vaucluse lors des cérémonies patriotiques, au motif que la loi ne prévoirait pas la place ou le rang que devrait occuper le suppléant d’un parlementaire en l’absence de ce dernier…
Or, Hervé de Lépinau a déjà eu l’occasion de procéder à des dépôts de gerbes sans soulever d’indignation, à l’exception notoire de Jean-Michel Ferrand toujours vexé par sa défaite aux dernières législatives.
En France, de nombreux députés et sénateurs demandent à leurs suppléants de les représenter dans le cadre des commémorations sans que cela ne suscite d’émoi de la part des maires, cet usage républicain étant parfaitement admis, ne serait-ce que pour tenir compte des empêchements légitimes des élus. Francis Adolphe a décidé de faire exception.
C’est pourquoi il n’y aura ni fleurs ni couronnes au nom du député de la 3ème circonscription lors de la cérémonie carpentrassienne de commémoration de l’armistice du 8 mai 1945.
Ces petites manœuvres dérisoires révèlent une fébrilité certaine chez l’actuel Maire de Carpentras inquiet de voir déferler une vague bleu marine capable de le balayer lors des prochaines élections. Les anciens combattants, leurs familles et les patriotes apprécieront.
Hervé de Lépinau, tête de liste RBM