GROUPE « AVIGNON DEMAIN »

 

Avignon, le 30 octobre 2017

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Motion de soutien aux contrats aidés : quand l’hypocrisie du Parti Communiste et du
Parti Socialiste réunis se disputent avec l’arrogance du Député Césarini…

 

Alors que les élus du Parti Communiste présentaient mercredi dernier, en fin de Conseil municipal d’Avignon, une motion de soutien aux contrats aidés, contre toute attente, la majorité municipale s’est associée à la démarche en la co-présentant.

Que penser de ces élus de la «gôche plurielle », qui, après avoir contribué à élire ou faire élire un Président de la République qui s’acharne chaque jour davantage sur les plus faibles, se mettent à regretter et à dénoncer publiquement les mesures gouvernementales qui se retournent contre les plus fragiles des français… Situation autant absurde que leur comportement est hypocrite !

Le groupe RBM/FN, fidèle à sa ligne politique, a voté cette motion car il en va de la survie de nombreux emplois de nos concitoyens, de l’avenir de nombreuses associations qui ont besoin de ces emplois aidés pour fonctionner, tout comme des directeurs d’écoles de notre Ville.

Deux jours plus tard, le député de la 1ère circonscription de Vaucluse, connu pour son arrogance à l’égard des français (cf réunion avec les youtubeurs de septembre 2017) s’est permis de qualifier cette motion de « stérile » et qui « ne changera rien à la vie des gens ».

Faut-il rappeler à Jean-François CESARINI que, même s’il a la chance de dormir confortablement dans un fauteuil capitonné à l’abri du besoin, n’est-il pas du rôle d’un parlementaire de transposer les préoccupations de ses administrés dans un texte de loi ou un amendement ? Ne se doit-il pas d’être la courroie de transmission entre les habitants de sa circonscription et le gouvernement ? Que penser, moins de six mois après son élection sous l’étiquette de la majorité présidentielle, d’un député qui « assurait (encore la semaine dernière) ne pas être lié par la politique gouvernementale », mais qui vient de balayer d’un revers de la main cette motion de soutien ?

Preuve vient encore d’être faite que les attentes des avignonnais, des montfavétains, des pontétiens et des moriérois ne recueillent que mépris et arrogance de leur député. En attendant sa prochaine Tartufferie….