COMMUNIQUE DE PRESSE DU GROUPE CARPENTRAS BLEU MARINE

Les élus du groupe Carpentras Bleu Marine boycotteront cette année les vœux du maire de Carpentras, dans un souci de cohérence. Ils refusent de normaliser par leurs présences la situation pénale pour le moins délicate de M Adolphe, toujours sous le coup d’une lourde condamnation emportant, entre autres, privation de ses droits civiques pour cinq ans (sanction suspendue dans l’attente du résultat de son pourvoi en cassation). Cette peine est incompatible avec la dignité qu’exige la fonction d’élu. Aussi les autres élus mais et plus encore les acteurs de l’aide apportée aux femmes victimes de violences conjugales devraient en faire autant, sauf à faire montre d’une totale hypocrisie de nature à les discréditer quant à la sincérité de leurs engagements.