Carpentras, le 27 octobre 2016

Hervé de Lépinau, conseiller départemental, secrétaire du Front National pour la 5e circonscription de Vaucluse, découvre que M. Jean-François Lovisolo, Maire socialiste de la Tour d’Aigues, le compare au colonel de La Rocque, fondateur avant-guerre des Croix de Feu. Hervé de Lépinau remercie l’édile de cet honneur qu’il lui fait. Chef d’un réseau de résistance, le colonel de La Rocque fut arrêté par la Gestapo le 9 mars 1943, interné à Fresnes puis déporté en Tchécoslovaquie. A la même époque, le député socialiste de Vaucluse Pierre Vaillandet basculait dans la Collaboration et fut condamné par contumace en 1946 à la dégradation nationale. Par ailleurs, M. Lovisolo, décidément passionné d’histoire, rappelle les conditions suspectes dans lesquelles M. Julien Aubert a été élu dans la 5e circonscription en 2012. Pour être précis, M. Aubert doit son élection au désistement déloyal de la candidate investie à l’époque par le Front National (mis devant le fait accompli), désistement obtenu en échange d’une vague promesse de place éligible faite par M. Aubert, comme l’a révélé en 2015 Le Canard enchaîné. Révélation que M. Aubert n’a que très mollement contestée du fait des preuves rapportées….