RBM

                                                                                                                                                                             Communiqué

M Aubert déclare (La Provence du 1er avril) ne pas avoir voulu se retirer au 2ème tour du fait du maintien de la candidate RBM dans le cadre de la triangulaire à Apt (où se présentait sa suppléante à l’Assemblée, Dominique Santoni). C’est faux. Dés lundi matin, j’ai proposé à M Aubert d’envisager ces retraits réciproques pour battre la gauche dans ces deux villes et il a refusé, persuadé de remporter les élections à Carpentras… C’est bien Julien Aubert qui pratique le double langage, au préjudice des Carpentrassiens, pour ne pas assumer son mimétisme politique teinté de rassemblement bleu lavande, de front local et autre « plus belle ma ville ». M Aubert n’a été qu’un leurre pendant cette campagne en fourvoyant 13% d’électeurs de droite pour le plus grand bénéfice de cette gauche minoritaire qui pavoise à nouveau au fronton de la mairie. Les électeurs de Carpentras s’en souviendront certainement lors des prochaines échéances électorales.

                                                                                                                  

                                                                                     Hervé de Lépinau