imgres

A l’occasion de l’examen des grandes orientations budgétaires de la CoVe pour 2017, vos élus Front National ont tiré le signal d’alarme sur les dérives de la mandature de Francis Adolphe, en particulier sur l’inflation déraisonnable des charges de personnel.

En effet, le montant total des charges de personnel est passé de 11,1 millions d’euros en 2014  à 12,1 millions en 2016 et devrait atteindre 15,2 millions en 2017 ce qui correspond à une augmentation d’environ 40% depuis le début de la mandature de Francis Adolphe.

L’élargissement des domaines de compétence de la CoVe ne suffit pas à expliquer une telle envolée. En effet, le taux d’administration de la CoVe est de 4,37 agents pour 1000 habitants. Ce taux est supérieur à la moyenne nationale qui est de 2,5 agents pour les EPCI à fiscalité propre.

Les contribuables apprécieront cette nouvelle dérive des intercommunalités. Censées engendrer des économies, ces dernières continuent de creuser le gouffre des impôts locaux…

 

 

Julien Langard, élu Front National à la CoVe