Question n° 28-00477 du 15 juillet 2013

Mme Marion Maréchal-Le Pen interroge M. le ministre de l’intérieur sur le juste déploiement des forces de l’ordre dans notre pays. Depuis quelques mois, la police se voit déployée pour exécuter des missions à l’intérêt discutable au regard des véritables problèmes d’insécurité. Le 10 juillet dernier, le syndicat « Alliance » attirait, par exemple, l’attention de nos concitoyens, par la distribution d’un tract relatif à la compagnie de CRS 10 Le Mans. Ceux-ci déplorent leur déploiement abusif dans la capitale pour contenir l’hypothétique menace des « Veilleurs Debout » alors que les compagnies républicaines subissent une baisse régulière de leurs effectifs. De nombreuses compagnies de CRS de province se voient ainsi déployées pour répondre à de telles missions laissant les vraies menaces à l’ordre républicain sans réponses. Les commissaires de police commencent à faire part d’un «malaise grandissant» de l’institution policière et certains dénoncent la mise en place d’une véritable police politique, contraires à la mission de maintien de l’ordre. Les récents événements survenus à la suite du drame de Brétigny-sur-Orge, caillassages et pillages de personnes décédées ou agonisantes, sont dans toutes les consciences et tendent à prouver que les problèmes sont ailleurs. Il lui est demandé d’expliciter les véritables raisons conduisant à de tels déploiement et quelle orientation compte-t-il mener pour combattre les vrais foyers de l’insécurité.

http://www.marionlepen.fr/deploiement-des-forces-de-lordre-ou-sont-les-priorites/