INFOGRAPHIE – Les enquêtes réalisées auprès des victimes attestent que 10 % seulement des agressions sexuelles donnent lieu à un dépôt de plainte.

Trente-trois viols déclarés chaque jour en France, soit un toutes les quarante minutes en moyenne! L’évolution de la délinquance sexuelle interpelle l’Intérieur et la Justice, alors que les signalements se multiplient dans la seule administration de l’Éducation nationale depuis l’affaire de Villefontaine (Isère) qui a justifié, au printemps, la mise sous écrou d’un directeur d’école.

Le Figaro a décortiqué les chiffres. Sur les cinq dernières années, les viols dénoncés aux autorités ont augmenté de 18 % (de 10.762 faits en 2010 à 12.768 faits en 2014), tandis que les viols sur mineurs ont grimpé, dans le même temps, de plus de 20 % (de 5 751 à 6 936 faits répertoriés).

Or, il ne s’agit que des affaires signalées aux autorités de police et transmises aux parquets, la partie émergée de l’iceberg. Selon Christophe Soullez, le directeur de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), «la zone grise demeure considérable.


figaroLire la suite