Communiqué de Marie Thomas de Maleville et Hervé de Lépinau

Des Carpentrassiens s’interrogent sur le fait que leurs conseillers départementaux  ne déposent jamais de gerbes durant les commémorations patriotiques. En voici l’explication.

Marie Thomas de Maleville et Hervé de Lépinau, Conseillers Front National, ont officiellement demandé au Maire la possibilité de déposer une gerbe, en leurs qualités d’élus du canton. Gerbe, il faut le préciser, financée sur leurs indemnités.

Francis Adolphe a interdit cet hommage fleuri au motif que le Président du  Département, ne délèguerait à aucun élu le droit de le représenter dans ces occasions.

Or, les autres Maires du canton (et des cantons limitrophes) acceptent un dépôt de gerbe par les élus départementaux es-qualité durant ces cérémonies, faisant fi des étiquettes politiques.

En revanche, à Carpentras, des élus PS d’un canton limitrophe s’invitent régulièrement, bousculant ainsi l’ordre protocolaire, sans pour autant que cela ne gêne M. Adolphe. Selon que vous serez socialiste ou pas…

En faisant preuve d’intolérance, M. Adolphe préfère soustraire quelques fleurs dans un esprit de division dans ces moments où la concorde devrait rassembler tous les Français.

Quand la mesquinerie l’emporte sur l’honneur…