COMMUNIQUE DE PRESSE

« Il est pour le moins surprenant d’apprendre aujourd’hui dans La Provence du 9/4/2018: « A Carpentras (…), ville dont LREM a fait une priorité, le maire sortant Francis Adolphe, « Macron-compatible » assumé, devrait logiquement bénéficier de l’investiture LREM. »

Comment peut-on être aussi affirmatif et faire tout aussi rapidement l’impasse sur l’inéligibilité de Francis Adolphe infligée par la Cour d’Appel de Nîmes, alors que Cour de Cassation ne s’est pas encore prononcée?

Le maire de Carpentras est sous le coup (si j’ose dire) d’une condamnation pour violences conjugales de 8 mois de prison avec sursis, 5000 euros d’amende et 5 ans de privation de ses droits civiques, civils et de famille (le rendant, de droit, inéligible).

Il a formé un pourvoi en cassation qui suspend les effets de la peine, la Chambre Criminelle devant se prononcer dans les semaines à venir, au regard du calendrier habituel pour ce type de procédure.

Dans ces conditions, La République En Marche dispose-t-elle d’informations sur ce dossier alors que les juges n’ont pas encore rendu leur décision?

Car la prudence voudrait qu’on ne parle pas encore d’investiture à propos d’une personne déclarée inéligible par la Justice.

En conséquence, cette investiture annoncée est tout sauf logique. Alors, imprudence ou ingérence? Madame Poirson doit rapidement apporter une réponse à cette question tant l’article donne l’impression qu’elle se serait laissée aller à quelques confidences. »