Le village d’Althen des Paluds célébrait ses 170 années d’existence, ce week-end des 6 et 7 juin avec diverses animations et reconstitutions historiques hautes en couleur. Localisée dans une zone marécageuse aujourd’hui asséchée, cette petite bourgade a prospéré au XIXe siècle grâce à la culture de la garance initiée par Jean Althen au XVIIIe siècle, un réfugié arménien réduit en esclavage en Turquie. Pour la petite histoire, la teinture de garance était utilisée pour colorer en rouge les pantalons des soldats français jusqu’à ce que l’uniforme ne devienne Bleu Horizon au cours de la 1èere guerre mondiale. En 1830, ce petit village acquiert son autonomie vis à vis de la commune de MONTEUX par ordonnance royale. Une reconstitution historique retraçait cet instant solennel de la passation de la clé entre l’édile de MONTEUX et celui d’ALTHEN, dimanche 7 juin sur le perron de la mairie, en présence de nombreux élus dont Rémy Rayé, conseiller départemental du canton de MONTEUX.
Althen des Paluds fonde son identité sur les cultures provençale et arménienne auxquelles nous souhaitons longue vie.
IMG_2595 IMG_2596 IMG_2599 IMG_2603 IMG_2604