Combattre le salafisme, nous dit M. Dray, mais concrètement, on fait comment ? Cela commence peut-être par la fermeture de ses places fortes sur le territoire de la République, c’est-à-dire ses mosquées. Seule Marine Le Pen a, pour l’instant, fait cette proposition.

Source : Julien Dray nomme l’ennemi : le salafisme