Carpentras, le 27 mai 2016

 

COMMUNIQUÉ DU GROUPE FRONT NATIONAL AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

La cohabitation LR-PS en marche au Conseil départemental

Une nouvelle démonstration de la collusion UMPS a été apportée lors de la commission permanente qui se tenait vendredi 27 mai au Conseil départemental de Vaucluse.

Les élus devaient en effet approuver la désignation des représentants du Département à la commission Département-Région sur la loi NOTRe dont l’importance n’est pas anodine. Rappelons qu’à la dernière séance publique, cette délibération avait été très largement rejetée, le Président CHABERT, en grand démocrate, ayant désigné quatre représentants issus exclusivement de son groupe politique.

Pour faire adopter sa proposition, le Prédisent du Conseil départemental avait donc décidé cette fois-ci de remplacer l’un des représentants de son camp par un représentant du groupe des gauches.

S’il est vrai que les élus de « droite » et de gauche sont interchangeables à l’envi tant leurs idées sont proches, il aurait été en revanche juste et démocratique qu’un élu départemental du Front National siège dans cette commission – où ne siège par ailleurs aucun conseiller régional F.N -, notre mouvement représentant tout de même plus de 50% des électeurs vauclusiens depuis les élections régionales.

Aussi, les conseillers départementaux du Front National tiennent à dénoncer l’attitude profondément méprisante et anti-démocratique du Président du Conseil départemental vis-à-vis de dizaines de milliers d’électeurs. Ils dénoncent également la trahison de ce dernier vis-à-vis du peuple de droite puisqu’il a, au demeurant, définitivement choisi la co-gouvernance avec la gauche.

Hervé de Lépinau

Marie Thomas de Maleville

Antonia Dufour

Rémy Rayé

Danielle Brun

Joris Hébrard