14022362_120096311774530_510102310848869006_n

 

 

Alors qu’il était en Algérie, Emmanuel Macron vient de montrer, une nouvelle fois, qu’il n’aime pas la France. En effet, en déclarant que la colonisation « est un crime contre l’humanité » et que nous devrions présenter  « nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes », comment le candidat d’En Marche peut-il prétendre qu’il aime notre pays alors qu’il l’insulte à la face du monde ?

L’arrogance, la suffisance et le mépris de ce personnage n’a pas de limites. Après de tels propos, M. Macron ose même venir dans notre région (vendredi 17 février à Carpentras, samedi 18 février à Toulon), dans une région où tant de rapatriés d’Algérie ont trouvé refuge en 1962, laissant derrière eux leur maison, leurs biens, les tombes de leurs ancêtres.

M. Macron est bien le digne héritier de François Hollande et de tous ces socialistes qui ne cessent de pratiquer la repentance, attiser la haine de la France pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle a fait depuis 1500 ans.

M. Macron est bien le représentant de cette caste mondialiste qui a décidé d’étouffer les nations, notamment en diabolisant leur histoire.

M. Macron est à l’évidence indigne de diriger un pays comme la France.

Anne-Sophie Rigault, responsable du Front National pour la 1ère circonscription de Vaucluse