Depuis bientôt un an, le Collectif Racine alerte l’opinion publique sur les conséquences néfastes de la Réforme des collèges.
Après la suppression des classes européennes, la marginalisation du latin et la fragilisation des disciplines fondamentales c’est au tour des langues régionales d’être touchées.
La réduction programmée du volume horaire accordé à l’enseignement de la langue provençale au collège Barbara Hendricks d’Orange est un mauvais coup supplémentaire donné à la transmission de notre patrimoine linguistique et culturel. En effet, le nombre d’heures proposées à la rentrée 2016 baissera de 9 heures à 6h30 par semaine et les élèves de sixième ne pourront même plus choisir l’option !
La section vauclusienne du Collectif Racine apporte tout son soutien aux enseignants et aux acteurs associatifs qui œuvrent à la défense de notre langue et de notre culture provençale.
Julien Langard, conseiller municipal de Carpentras, membre du Collectif Racine