Réélu en mars dernier dans le canton de Vaison La Romaine au bénéfice d’une triangulaire, donc avec l’aide implicite des candidats UMP, Claude Haut a décidé de jeter l’éponge: dont acte.

Perdre la présidence du Département après 14 ans de gestion sans partage (et les avantages qui vont avec) n’a certainement pas été chose facile. Constater l’échec d’un accord de gestion d’arrière boutique avec l’UMP l’a été plus encore.

Car Claude Haut rêvait, selon ses propres termes, d’une gestion UMPS. Mais c’était sans compter sur la présence active des 6 élus Front National qui, par leur détermination et leur investissement, ont fait avorter ce projet délétère.

Cette fuite par une porte dérobée  n’affranchira pas Claude Haut de son devoir d’inventaire pour ces années de gouvernance où gaspillage de l’argent public et clientélisme font qu’aujourd’hui les caisses sont vides. Il devra également s’expliquer sur sa passivité suite au dépôt du rapport de la Miilos en décembre 2012 qui a stigmatisé la gestion scandaleuse de OPHLM Mistral Habitat.

Et il appartiendra au Président Chabert de prendre ses responsabilités le moment venu: nous y veillerons.

Hervé de Lépinau