Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen, secrétaire départemental du FRONT NATIONAL Vaucluse

Les résultats du premier tour des élections municipales de ce dimanche 23 mars ont étés marqués par les scores historiques des listes du Rassemblement Bleu Marine et du Front National.

Dans le Vaucluse, je voudrais saluer les résultats remarquables de l’ensemble de nos listes : nous arrivons en tête à Avignon, avec Philippe Lottiaux, au Pontet, avec Joris Hébrard, et à Valréas, avec  France Barthélémy Bathelier, avec des scores de 30% à 35%.  Nous soutenions la liste de Philippe de Beauregard à Camaret qui arrive également en tête avec 31% !

A Carpentras, Hervé de Lépinau talonne le maire socialiste sortant avec 35% des voix tout comme  Thibaut de la Tocnaye à Cavaillon. 

Tous ont de très belles chances de l’emporter le 30 mars et d’offrir aux vauclusiens des municipalités à l’image de leurs électeurs ! 

A Sorgues, avec Gérard Gérent, nous avons obtenu plus de 33% et 5 élus, faisant chuter de 15 points l’UMP par rapport au dernier scrutin, en dépit de la réélection du maire au premier tour.

A Vedène, Luc Bousquet a réalisé 32%, en seconde position là encore.  A Monteux, Rémy Arnaud est à 25% en troisième position.

A l’Isle-sur-la-Sorgue, avec Emile Cavasino et à Jonquières, avec Pierre Belmontet, nous frôlons 20% des voix.

A Apt et à Pertuis, terres de conquêtes difficiles, avec Marie-Madeleine Acis et Alexandre Vallet, nos deux listes sont au second tour.

Saluons également la réélection au premier tour de Jacques Bompard à Orange.

Partout en France, notamment à Béziers, Perpignan, Fréjus, Forbach, Tarascon, Beaucaire, Saint-Gilles, Cogolin les candidats du Rassemblement Bleu Marine arrivent en tête !

A Marseille, Nîmes, Arles, Nice et bien d’autres villes, nous arrivons en seconde position.

Le Front National est bien là pour être le premier ou le second parti de France, l’alternative au système à bout de souffle incarné par le PS et l’UMP.

A l’image d’Hénin-Beaumont, où le secrétaire général du Front National a été élu au premier tour, nous attendons dimanche prochain de transformer l’essai avec des élus et des maires partout en France et notamment dans le Vaucluse !

Les électeurs auront en face un choix simple :  oser le véritable changement avec les listes RBM-FN ou entretenir un système souvent moribond et fait d’alliances contre nature pour préserver à quelques-uns leurs privilèges.

J’invite donc toutes les énergies à se mobiliser pour ce second tour et tous les électeurs à faire le juste choix dimanche prochain, pour réaliser la nouvelle alternance et mettre un terme au bipartisme figé qui sclérose la vie politique française depuis trop longtemps.

Le 30 mars, mobilisons-nous et votons pour les listes FN et RBM !