index

La chambre financière du tribunal correctionnel de Marseille a condamné trois hôteliers du quartier de Belsunce à Marseille (1er) à des peines de 18 mois à 2 ans de prison, largement assorties de sursis, avec également des peines d’amendes de 7 000 à 10 000 euros.

Karim Bendjelloul, Ali Timazar et Fathi Henni appartenaient à un réseau frauduleux qui permettait à des retraités, étrangers pour la plupart, faiblement pensionnés et qui justifiaient d’une résidence sur le territoire français, d’obtenir une allocation supplémentaire. Le préjudice pour la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail du Sud-Est avoisine 3 millions d’euros.
Large sursis pour les hôteliers fraudeurs | La Provence.