imgres

Le Front National prend acte des résultats de la consultation des collectivités territoriales au sujet du projet de parc naturel régional du Ventoux : 25 collectivités favorables, 19 défavorables, dont plusieurs communes situées aux environs immédiats du Ventoux. A l’évidence, le large consensus souhaité par les uns n’est pas acquis et le NON massif espéré par Julien Aubert n’a pas été au rendez-vous, de sorte que la majorité de Christian Estrosi à la région envisage de botter en touche en proposant d' »approfondir la consultation » en suggérant de « nouvelles modalités de travail ouvertes à d’autres acteurs ». A défaut de parc, ça sent le comité Théodule à plein nez avec pour objectif de temporiser et au final ne satisfaire personne. Les élus régionaux et départementaux Front National s’interrogent donc sur la signification de ce soi-disant « approfondissement de la consultation ». Normalement, cela devrait prendre la forme d’un référendum. Mais il est vrai que ce moyen d’expression démocratique fait tellement peur, tant à la gauche qu’à ceux qui se revendiquent, ici dans le Vaucluse comme ailleurs en France, du gaullisme