herve1

Hervé de Lépinau, tête de liste RBM

 

Alors que la contestation populaire résonne dans l’Hexagone, que François Hollande est à 15% d’opinions favorables (du jamais vu pour un président en poste depuis 18 mois) et que le nombre de chômeurs va passer la barre des 5 millions, le mal qui menacerait la France serait, selon nos élites boboïdes, « une vague de xénophobie » (La Provence 20/11/2013).

Et à Francis Adolphe de prendre un air faussement contrit pour se plaindre que le nom de Carpentras serait systématiquement associé à l’affaire du cimetière et de menacer: «Si vous votez FN, on va dire qu’on est racistes.. »: la mise en garde est lancée et malheur à ceux qui pourraient voter pour la liste « Carpentras Bleu Marine » menée par Hervé de Lépinau, leur responsabilité morale sera grande!

 

Ce n’est plus de la grosse ficelle mais de la corde à noeuds. Monsieur Adolphe, vous vous moquez du monde car le parti socialiste que vous représentez, et qui vous soutient, est seul responsable de ce « Syndrome Carpentras » qui semble tant vous affliger. Le PS a en effet récupéré et exploité ce fait divers abominable commis dans le cimetière juif de la ville en 1990 pour construire de toute pièce une affaire d’État mettant en cause expressément « l’extrême droite » en général et le Front National en particulier.

C’est votre famille politique qui a fabriqué ce Syndrome, lequel a pris en otage toute une ville et affligé sa population du sceau de l’infamie. C’est la gauche bien-pensante (et rapidement rejointe par cette droite moutonnière, prémices de l’UMP) qui s’est déshonorée par ce mensonge d’État. N’oubliez pas que le Président de la République de l’époque, l’homme de l’union de la gauche, François Mitterrand, était descendu dans la rue pour dénoncer cette montée supposée du racisme pour rendre le Front National infréquentable, empêchant ainsi tout accord électoral entre celui-ci et les partis de droite.

L’ancien contractuel du régime de Vichy a plutôt bien réussi puisque son stratagème diabolique a permis à la gauche, pourtant minoritaire en voix, de se maintenir aux affaires locales et nationales. Votre élection en 2008 en est la preuve.

La justice des hommes est passée et a lavé le FN de tout soupçon. Mais ça n’a pas suffit. Le mal était fait, au préjudice des carpentrassiens.

En tant que leader socialiste, vous avez une part de responsabilité dans l’image dégradée de notre ville (dont vous vous plaignez aujourd’hui) et vos lamentations démontrent que la politique que vous avez menée pendant votre mandat n’a pas permis de gommer les traits hideux du mensonge et de la mauvaise réputation. Et une coulée verte à 20 millions d’euros n’a pas suffi. C’est, en somme, un constat d’échec.

Mais que les habitants de Carpentras gardent espoir. La victoire de la liste Carpentras Bleu Marine en mars prochain sera l’épilogue de cette sinistre affaire et fera définitivement tomber le masque de cette manipulation de masse que l’élection de Marion Maréchal Le Pen a commencé à fissurer. Et Carpentras retrouvera son identité!