Communiqué du Groupe Front National du Conseil régional de PACA, mardi 12 avril 2016

Grand Port Maritime de Marseille :

Les élus régionaux du Front National dénoncent le scandale de la délocalisation à domicile

 Les élus régionaux du Front National dénoncent l’utilisation de l’ex-bateau de croisière, le « Moby Drea », comme hôtel pour travailleurs détachés sur le port de Marseille.

En effet, cet ancien navire de la compagnie Moby Lines est amarré depuis près de 20 jours le long des quais du Grand Port Maritime de Marseille et héberge des ouvriers venus de Pologne et de Roumanie pour travailler sur les chantiers navals marseillais.

Parce que les travailleurs détachés, dont les charges sociales sont payées dans les pays d’origine, constituent uneconcurrence déloyale pour les travailleurs nationaux et nos entreprises, les élus régionaux du Front National ont proposé d’inclure dans l’ensemble des appels d’offre des marchés publics de chantiers passés par la Région une clause visant à l’usage obligatoire du français sur le chantier.

Cette motion, proposée lors de la dernière séance plénière du Conseil régional, a été rejetée par Christian ESTROSI et sa majorité, alors que la même clause a été inclue dans les appels d’offre de marchés publics à Angoulême …dont le maire est pourtant de la même couleur politique que Christian ESTROSI !