Lettre ouverte de Rémy RAYE, conseiller départemental du canton de MONTEUX, à Jacques FROSSARD, directeur régional de SNCF Réseau

Avignon, le 6 mai 2015

Monsieur le Directeur,

Nous apprenons par voie de presse que SNCF Réseau a réclamé à la Confrérie de Saint Gens une indemnisation de 15 032€ pour que le traditionnel pèlerinage de Saint Gens puisse traverser la voie ferrée AVIGNON-CARPENTRAS à la hauteur de MONTEUX, en raison de la mobilisation supplémentaire de personnel et de la perturbation du trafic occasionnée par l’évènement.
Si votre société persiste en ce sens, il va de soi que cette décision conduira la Confrérie de Saint Gens, faute de moyens, à modifier le tracé du pèlerinage qui n’a pourtant jamais changé depuis ses origines, soit plus de 900 ans. De nombreuses personnes, les pèlerins, les villageois concernés, les fidèles, auraient bien légitimement le plus grand mal à comprendre que la notion de rentabilité puisse s’imposer à la tradition et à la pratique d’un culte immémorial.
Avant que Réseau Ferré de France ne devienne SNCF Réseau, une collaboration intelligente et respectueuse, conciliant modernité et tradition, avait été initiée entre les parties prenantes, à la satisfaction de tous.
Aussi, Monsieur le Directeur, nous vous serions infiniment reconnaissants de bien vouloir reconsidérer votre position afin que le pèlerinage de Saint Gens puisse se perpétuer dans sa forme originelle.
Ne doutant pas que la ferveur populaire offensée ne vous laissera pas insensible, veillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos respectueuses salutations.

Rémy RAYE