livret a

 

Déjà ramené de 2,25% à 1,75% en février dernier, le taux du livret A va être abaissé à 1,25% à compter du 1er août prochain. Cette décision serait le coup de trop porté au pouvoir d’achat des petits épargnants, étudiants, travailleurs, retraités.

Marine Le Pen demande à François Hollande, qui s’était posé en «promoteur» du livret A pendant la campagne présidentielle, de revenir immédiatement sur cette décision. Le gouvernement doit au contraire garantir la stabilité du placement préféré des Français, dans l’intérêt du pouvoir d’achat et d’un retour de la croissance économique.
Le gouvernement doit démontrer qu’il est au service des Français et non, comme depuis de trop nombreuses années, des institutions financières.