Carpentras, le 28 avril 2016

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Suite à une interview télévisée réalisée le 27 avril, certains organes de presse, toujours bien intentionnés, ont cru bon de mettre en opposition mes déclarations avec celles de Marine Le Pen.

Ainsi, en affirmant que j’appartiens à « une génération un peu saoulée par les valeurs de la République, qu’on nous sert en permanence et dont on ne sait pas ce qu’elles recouvrent, ce qui évite d’aller sur le fond des idées », c’est bien le dévoiement des valeurs Républicaines que je dénonce, car elles sont devenues un véritable fourre-tout destiné à servir les intérêts d’une oligarchie foncièrement anti-française. Cela ne m’empêche pas, par ailleurs, d’être convaincue, au même titre que Marine Le Pen, que le lien entre la Nation et la République constitue l’axe central autour duquel s’articule la puissance française.

Sortir des propos de leur contexte et faire montre d’une incroyable malhonnêteté intellectuelle, telles sont les méthodes utilisées par des médias bien peu scrupuleux pour souffler les braises d’une division fantasmée et semer ainsi le doute dans l’esprit du lecteur.

Marion Maréchal-Le Pen