En réaction à un article posté sur ce site, Mr Aubert, député UMP de la 5ème circonscription, nous livre son sentiment sur le Front National, réchauffant les éternels poncifs : « la haine, l’anti-américanisme primaire, la théorie du complot »… Face à de telles élucubrations, il convient de rétablir quelques vérités.

Concernant ce « Malgré Nous » qui se réclame du gaullisme, de la France du « Non »  et de l’Europe des Nations, mais que n’a-t-il-rejoint le Front National qui défend ces positions depuis toujours au lieu de persister dans un mouvement qui les bafoue au fil des ans? La vérité, c’est que Monsieur Aubert, comme beaucoup de pseudos gaullistes, a renié son engagement et sacrifié son idéal gaulliste au profit des réseaux atlantistes qui aident fortement la carrière des politiques. Cela n’a rien à voir avec la libération et l’amitié franco-américaine auxquelles il fait référence, mais beaucoup plus avec l’entrisme et le carriérisme. Si l’on est réellement patriote en effet, peut-on se vanter de fréquenter les mêmes réseaux que Mr Hollande, Mr Juppé, Mr Montebourg ou Mme Pécresse, des patriotes dans l’éternel, comme chacun sait, qui ont mis tout en œuvre pour élever la France au niveau où elle se trouve aujourd’hui : le déclassement, le suivisme et l’impuissance pour ne pas dire le ridicule.

La vision véritablement gaullienne de l’indépendance de la France se trouve chez Marine le Pen qui est en train de fédérer, venant de droite comme de gauche, tous ceux qui croient encore au destin d’exception de notre pays. Ce n’est pas l’anti-américanisme ou la théorie du complot qui guide l’action du Front National mais seulement l’Amour et la Foi en la France et dans le peuple Français. Aujourd’hui,  les Français ne sont plus dupes : ils ont d’abord compris que l’UMP n’était plus un parti gaulliste mais un outil au service personnel de Mr Chirac, du temps où il sévissait; ils comprennent maintenant que l’UMP est devenue un OVNI, une sorte de conglomérat d’ambitions personnelles, une sorte de syndicat d’intérêts électoraux, sans imagination, sans aucune cohérence ni vision de la France.

L’honnêteté politique est intrinsèquement liée à l’honnêteté intellectuelle. On ne peut pas se réclamer d’un mouvement et louer des relations qui font le contraire de ce que l’on prétend penser sans mettre en doute sa propre crédibilité. A bon entendeur…

R.Rayé pour FN84

Pour plus d’information sur les enjeux géostratégiques auxquels la France doit faire face, écoutez le discours du géopolitologue Aymeric Chauprade aux U.D.T à Marseille ICI.

Et cette vidéo de Mr Chirac montrera à quel point la droite courbe a renié ses idéaux…