Monsieur Julien Aubert vient d’adresser  une lettre ouverte aux Carpentrassiens afin de se positionner dans la bataille des municipales qui est en train de se lancer. Dans cette profession de foi au travers de laquelle  le candidat de l’UMP passe d’ailleurs son temps à se justifier – sur le fait qu’il soit parachuté ou non, sur sa fonction de député, sur une élection tremplin, sur son ancrage à droite… – l’on peut d’ores et déjà  souligner cette propension qu’ont l’UMP et le PS à promettre qu’ils vont changer; cette fois-ci, c’est juré!

Mais Monsieur Aubert, vous flouez les Carpentrassiens, par action et par omission, exactement comme votre formation universitaire et comme votre parti vous ont appris à le faire, comme Mr Sarkozy l’a honteusement fait en 2007 et comme Mr Chirac le fit également en son temps. La tromperie est définitivement votre marque de fabrique.

Lorsque vous dépeignez Carpentras comme une ville morose et économiquement sur le déclin, votre diagnostic est juste, certes.  Mais n’omettez-vous pas de préciser que si Carpentras se trouve aujourd’hui dans cette situation, ce n’est pas la seule faute du maire sortant mais aussi celle de ses prédécesseurs, tout comme vous RPR, UDF ou UMP, et surtout celle de Messieurs Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande dont vous partagez les mêmes idéaux mondialistes qui ont mis à genoux l’économie locale reposant principalement sur les PMI-TPI/PME-TPE et sur l’agriculture.

Dans cette même veine, n’omettez-vous pas également de préciser que vous êtes membre des « Young Leaders » de la French American Foundation », l’une des officines mondialistes les plus influentes en France pour ne pas dire les plus nocives envers notre tissu économique local ? Est-ce pour cela, d’ailleurs, que vous citez Mark Twain, un provençal  bien connu, n’est-ce pas ? S’ils commettaient l’erreur de vous élire, les Carpentrassiens feraient entrer le loup aux dents longues dans la bergerie.

Prendriez-vous les Carpentrassiens pour des imbéciles?

En effet, pour qui les prenez-vous lorsque vous évoquez ce fameux sondage qui vous placerait en tête de la popularité à Carpentras? Par hasard, ne raviriez-vous pas la vedette à un certain Mr Ferrand, inapte probablement, mais à n’en point douter plus populaire vous? Pauvre homme! Laissez-lui au moins le peu de choses qu’il lui reste! Si vous n’êtes même pas charitable avec votre famille politique, comment le serez-vous avec vos administrés?

Pour qui prenez-vous encore les Carpentrassiens lorsque vous leur expliquez que vous pouvez être efficace en étant simultanément maire et député? La législation, les responsabilités et la conjoncture sont-elles réellement comparables à la période Charretier que vous citez ? Le parlementaire que vous êtes sait parfaitement que non, à moins de faire le strict minimum à l’assemblée…  Comparaison n’est pas raison et ce proverbe est bien français, lui.

Enfin, pour qui prenez-vous les Carpentrassiens lorsque vous leur promettez la fermeture de la mosquée illégale qui ne relève que de la justice et pour laquelle vous ne pourrez rien faire tant que les Français auront une Mme Taubira, PS, ou une Mme Dati, UMP,  comme garde des Sceaux? Heureusement que dans votre grande magnanimité,  vous jurez la main sur le cœur de reverser une partie de vos émoluments de maire. Quel grand seigneur ! Mais là encore, vous ne précisez pas que ce ne sont pas vos bons sentiments qui vous guident mais la loi qui vous y obligerait, en tant que cumulard, au titre de la règle dite de l’écrêtement.

Cette honnêteté, qui se veut être le pilier central de votre programme n’est que pure façade. Vous êtes et vous resterez de l’UMP, donc un manipulateur de mots et de bons sentiments soumis aux oukases supranationaux. Carpentras a besoin d’un maire, réellement dans  la place, réellement patriote et en permanence au service des Carpentrassiens. Ce n’est pas votre cas et cette ville meurtrie comme tant d’autres par une gouvernance UMPS à l’échelon local et national se passera bien volontiers de vos sévices.

RR