Julien Aubert, député de la 5ème circonscription de Vaucluse, récemment investi par l’UMP en tant que candidat tête de liste pour les municipales à Carpentras, est donc un outil au service des lobbies mondialistes. Si l’agriculture française se meurt aujourd’hui, si les PME-TPE-PMI-TPI ont la tête sous l’eau, c’est bien du fait de ces lobbies mondialistes, dont l’UE est la figure de proue, qui statuent, qui règlementent et qui imposent contre la volonté du peuple souverain, faisant primer les intérêts  de quelques oligarques sur ceux des nationaux. Que les Carpentrassiens soient lucides: avec un maire qui fait dans le « macro », ils risquent bien de finir cocus!