COMMUNIQUE DE MARION MARÉCHAL-LE PEN
Les résultats de l’élection partielle municipale qui se déroulait à Apt dimanche dernier apportent aux aptésiens deux bonnes et une mauvaise nouvelles. La première bonne nouvelle, c’est que seul le vote Front National est en progression à Apt. En effet, si l’on compare ces derniers résultats à ceux de 2014, on constate un effondrement de la gauche (moins 754 voix) et un effritement du vote UMP-LR (moins 181 voix). Seul le vote FN progresse avec 7 voix supplémentaires. La seconde bonne nouvelle, c’est bien sûr l’éviction d’un maire socialiste qui, en pratiquant une gestion de gauche, a conduit sa ville sur la voie de l’endettement, de l’insécurité et de l’endormissement économique. La mauvaise nouvelle, c’est qu’en choisissant un maire Les Républicains (ou Bleu Lavande, on ne sait pas trop), c’est un programme de gauche qui continuera d’être appliqué dans la ville d’Apt comme c’est le cas au conseil départemental de Vaucluse, à la région PACA et au parlement où élus roses et bleus, disons violets (ou Bleu Lavande), s’accordent si souvent. La seule alternative était portée par la candidate du rassemblement Bleu Marine qui a mené une campagne courageuse dans un contexte de bipolarisation de cette campagne et d’extrême agressivité envers sa candidature. Rien ne change donc au conseil municipal d’Apt ; au milieu des élus UMPS, il demeure une élue Bleu Marine pour porter la voix des patriotes aptésiens.