Non cumul des mandats : oui, mais pas pour tout de suite !

double casquette

Lors  du  vote  solennel  de  ce  mardi  à  l’Assemblée  nationale,  Marion  Maréchal-Le  Pen et  Gilbert  Collard  ont  voté  en  faveur  du  projet  de  loi  supprimant  la  possibilité  pour  les parlementaires de cumuler leur mandat avec un exécutif local ou une fonction assimilée.

Voter  la  loi  et  contrôler  l’action  du  Gouvernement  sont  des  tâches  solennelles  et  lourdes qui  ne sauraient se contenter d’élus à temps partiel  accaparés  par  ailleurs  par  un  mandat  de  maire  ou la présidence d’un conseil général ou régional.  Il était donc nécessaire de mettre fin à cette situation.

Ils  déplorent  cependant  que  l’entrée  en  vigueur  ait  été  différée  à  2017, traduisant ainsi la réticence des élus socialistes, dont bon nombre de parlementaires sont « cumulards ».

La rupture de confiance du peuple français avec ses élus nécessitait un message fort et immédiat; le report de l’application de cette loi ne peut que laisser soupçonner la crainte du Gouvernement  de voir se renouveler le scénario de Villeneuve-sur-Lot à travers de nouvelles élections partielles…