Lors de la séance reprogrammée du Conseil de la Communauté de Communes Enclave des Papes – Pays de Grignan, les 27 élus signataires d’une pétition demandant la démission du Bureau de l’exécutif, ont littéralement pris en otage les 20 autres élus désireux de rester fidèles à l’actuel Bureau, hautement compétent et remplissant parfaitement sa mission depuis son élection en Avril 2014. Ces 27 signataires, au nom de la Démocratie nous ont-ils précisé, ont bloqué les votes des points mis à l’Ordre du Jour, empêchant ainsi, et entre autres, la vente des terrains nécessaires à la construction de la future CITE SCOLAIRE devant sceller l’union de l’Ecole Saint-Gabriel, de son nouveau lycée d’Enseignement Général et du Lycée professionnel  Saint-Dominique … Ce blocage et ce sabordage furent une honte et, contrairement à ce que dirent ces « dissidents », il n’y a aucune « Démocratie » dans tout cela mais bien au contraire nous n’y avons trouvé que de la « Médiocratie ». Nous avons été pris en otage ainsi que la population de nos communes sur laquelle est ainsi exercé un chantage sans précédent puisqu’il porte  sur près de 15 000 personnes et qu’il pèse sur l’avenir de l’ensemble de nos enfants.
 
Nous condamnons et demandons la démission des maires de Grignan et de Valréas qui pilotent à distance ce mouvement de dissidence. Rappelons que monsieur le Maire de Grignan n’a jamais siégé au sein de ce Conseil Communautaire et que monsieur le Maire de Valréas est absent des séances depuis plus de six mois …
 
Nous saluons le courage de l’actuel exécutif et le soutenons sans condition.
 
France BARTHELEMY BATHELIER 
 
Pour VALREAS VILLE DE FRANCE 
Ses ELUS  Stéphane MAURICO – Simone BARRAS.