Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

La vie politique française n’est plus qu’un théâtre d’ombres. Manuel Valls a entretenu un faux suspens puis obtenu, comme c’était prévisible, une majorité étriquée pour l’empêcher de tomber tout de suite à l’Assemblée Nationale.

Après un discours totalement vide, et même ridicule, tant les formules employées s’éloignaient du contenu réel de la politique menée, il s’est trouvé assez de moutons pour se jeter dans le précipice ouvert par le gouvernement.

Les soi-disant « frondeurs » ont ainsi avant tout pensé au confort douillet de leur fauteuil du palais Bourbon, méprisant l’intérêt supérieur de la Nation. Ces gens-là n’ont de frondeurs que l’étiquette ; ils n’ont ni courage ni honneur. Quant à l’UMP, elle a feint de s’opposer au gouvernement, mais n’a en réalité rien d’autre à proposer qu’une aggravation de la politique actuellement menée.

Il n’en reste pas moins que ce gouvernement tombera bientôt, qu’il ne résistera pas, de l’aveu du Premier ministre lui-même, aux résultats désastreux qui s’annoncent. Le retour au peuple alors s’imposera, via des élections législatives anticipées, ce n’est l’affaire que de quelques mois.

Les Français prennent en attendant conscience, chaque jour un peu plus, que le PS, comme l’UMP, ne portent plus aucun projet d’espoir pour la France. Notre pays ne prendra le chemin du renouveau que par des choix patriotes, ceux portés par le Front National et le Rassemblement Bleu Marine, barrant la route à l’UMPS. Car notre mouvement seul dit la vérité sur l’étau européen et allemand qui met la France à l’agonie.