Vendredi 7 novembre, Marion Maréchal-Le Pen s’est déplacée à Orange pour rencontrer les adhérents, militants et sympathisants de ce canton. Une centaine de personnes était au rendez-vous, preuve que l’attente est forte et ne s’est pas émoussée sur ces territoires, bien au contraire. Cette réunion avait pour objectif de redonner un nouvel élan dans ce secteur où l’adhésion aux idées du Front National est particulièrement importante, au vu des scores réalisés par le mouvement à toutes les élections. Dans un département aux mains des socialistes en cogestion avec une UMP passive ou complice, l’enjeu est de permettre aux patriotes du canton d’Orange de voter pour un candidat du Front National, quel que soit le type d’élection, qui sera le plus à même de défendre leurs idées. En effet, avec le poids politique du Front National, premier parti de France et de très loin, du Vaucluse, et la dynamique dont il bénéficie tant au niveau local que national, la possibilité de gouverner le département et, plus tard, la région, est aujourd’hui bien réelle. Des victoires de ce type sont indispensables dans le cadre de la reconquête nationale qui se jouera en 2017. Dans le canton d’Orange comme dans tous ceux du Vaucluse et de France, les patriotes ne doivent pas passer à côté de leur destin. Il appartient au Front National de leur donner cette chance, partout et dès à présent.

IMG_1967

IMG_1976