Communiqué de presse de Philippe Lottiaux, chef du groupe FN/RBM au Conseil municipal d’Avignon

 

Pour la deuxième fois en quelques mois, le journal Paris Match a publié un article alarmant sur la radicalisation et la mainmise salafiste croissantes dans certains quartiers de notre ville. Promotion de la charia, tribunal islamique, intimidations,… : autant de faits inquiétants qui entraînent peu à peu certaines zones d’Avignon dans l’obscurantisme !

Il est plus que jamais nécessaire de réagir face à cette situation, que nous dénonçons depuis longtemps et qui est la résultante du laxisme à tous les niveaux de nos institutions.

Sur le plan local, refuser de voir la réalité, pour des motifs électoralistes évidents, et la masquer derrière des incantations creuses et vaines au « vivre ensemble » n’est pas acceptable. Il est indispensable que les services de l’Etat d’une part, la Ville de l’autre, prennent les dispositions nécessaires pour mettre fin à la radicalisation, et cesser tous les types de soutien aux structures qui, derrière une légalité de façade, se mettent, par les idées qu’elles propagent, hors des lois de la République et constituent, tout particulièrement en cette période, une menace pour notre ville et notre pays.