40 Érythréens, mineurs étrangers isolés selon la doxa officielle, ont manifesté le 21 décembre à Pertuis pour clamer leur volonté de quitter la France et de  rejoindre la Grande-Bretagne. Pour mémoire, ces personnes sont entrées clandestinement sur le territoire de la République, pour ensuite être évacuées en novembre dernier de la jungle de Calais, transportées, escortées par les forces de l’ordre dans notre département et installées à Grambois, aux frais du contribuable vauclusien.

Le Front National persiste à dire que la politique immigrationniste menée par un pouvoir socialiste subclaquant est folle et absurde. Cette manifestation en est la démonstration scandaleuse. Ces clandestins ne veulent pas rester en France et sont retenus contre leur gré, à nos frais, sur notre sol. C’est sans doute cela, le socialisme : faire le bonheur des gens malgré eux.  Bienvenus en Absurdie !

Les Vauclusiens et Vauclusiennes doivent se convaincre qu’ils n’ont rien à attendre de la fausse alternance que leur propose François Fillon qui, récemment, se disait près à accueillir des migrants dans sa commune s’il était encore maire. Et le député sortant Aubert a décidé de soutenir cette politique. Seule Marine Le Pen a la volonté de mettre de l’ordre dans ce chaos migratoire en dénonçant les accords de Schengen pour en finir avec cette immigration incontrôlée. Retrouver notre souveraineté, c’est préserver notre identité !